NOIA-NA

La neuropathie optique ischémique antérieure (NOIA), parfois appelée «infarctus du disque optique», est une neuropathie optique qui se traduit par une perte soudaine de la vue d’un œil. oeil avec accident ischémique (NOIA-NA)

Elle résulte du dysfonctionnement des neurones du nerf optique dû à un manque d’oxygène ou à un apport sanguin insuffisant (ischémie).

La grande majorité (90%) des cas de NOIA sont non artéritiques (NOIA-NA), c’est-à-dire qu’elles ne sont pas liées à une inflammation de la paroi du vaisseau. La NOIA-NA touche 2,3 à 10,3 personnes pour 100.000 personnes par an, ce qui en fait la cause la plus fréquente de neuropathie optique aiguë chez les patients de plus de 50 ans.

La NOIA-NA se présente comme une perte de vision sans douleur, souvent au réveil, qui dure plusieurs heures, voire plusieurs jours. La plupart des patients perdent la moitié inférieure de leur champ visuel (perte du champ altitudinal inférieur), bien qu’une perte de champ altitudinal supérieur soit également fréquente. La physiopathologie de la NOIA-NA est inconnue, mais elle est liée à une mauvaise circulation sanguine dans la tête du nerf optique. La NOIA-NA est souvent associée au diabète, à une pression intraoculaire élevée, à un taux de cholestérol élevé, à une chute de la pression artérielle et à l’apnée du sommeil. Le second œil est affecté chez 15% à 24% des patients dans les 5 ans suivant la première atteinte oculaire.

À ce jour, il n’existe aucun traitement pour la NOIA-NA.