Les neuropathies optiques

Les neuropathies optiques sont des maladies dégénératives de la rétine qui résultent de la destruction du nerf optique. Elles peuvent résulter soit d’un excès de pression intraoculaire, comme c’est le cas pour le glaucome, soit d’une privation d’oxygène dans le cas de l’ischémie de l’œil comme c’est le cas pour la NOIA-NA. Une fois endommagé, le nerf optique dégénère et les neurones de la rétine dont les prolongements forment le nerf optique, meurent.

La disparition des neurones de la rétine et la dégénérescence du nerf optique se traduisent par une perte de la vision car la transmission des signaux électriques depuis la rétine jusqu’aux centres de la vision, localisés à l’arrière du cerveau, est interrompue.

Après la cataracte, les neuropathies optiques sont l’une des principales causes de cécité dans le monde et touchent des millions de personnes. Aujourd’hui, le glaucome touche à lui seul plus de 70 millions de personnes, dont près de 10% sont aveugles.